Libye: Condamnation à mort d’un chrétien qui a renié l’islam

Les croyants de Libye demandent la prière pour ce chrétien qui a renoncé à l’islam en 2018 pour suivre Jésus. Début septembre, la justice l’a condamné à la peine capitale.

La justice libyenne a condamné un chrétien à la peine de mort. Le 4 septembre, la cour d’appel de Misrata a jugé Dhiyaa ad-Din Ahmed Muftah Bala’ou malgré l’absence de loi contre l’apostasie. Son tort? Avoir renié l’islam pour accepter de suivre Jésus en 2018, selon l’ONGPortes Ouvertes*, relayant l’information deMiddle East Concern. Le tribunal base ainsi sa sentence sur une loi promulguée par le Congrès national général entre 2012 et 2014. Celle-ci prévoit en effet qu’un apostat de l’islam doit être exécuté s’il ne se rétracte pas.

Déjà arrêté à plusieurs reprises, l’homme a refusé de renoncer à sa foi chrétienne. «En raison de l’absence d’Etat de droit et d’organismes officiels chargés de faire respecter la loi en Libye, les milices font office de police, d’agence de renseignements et d’armée», s’inquiète l’organisme de soutien des chrétiens persécutés. En outre, le jeune converti n’a pas eu accès à un avocat pour plaider sa défense. Les chrétiens de Libye lancent donc, en urgence, un appel à la prière. Les médias locaux n’ont pas dévoilé la date d’exécution de la peine.

*Portes Ouvertes classe la Libye au 4ème rang des pays où les chrétiens sont les plus persécutés en 2022. Une constante depuis l’index de persécution 2019.

 

evangeliques.info

(Visited 15 times, 1 visits today)

About The Author

You might be interested in

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.