Londres / Un pasteur arrêté pour avoir prêché dans les rues que la Bible s’oppose au mariage homosexuel

Le Pasteur John Sherwood, ministre de 71 ans a été arrêté par des policiers dans la ville d’Uxbridge, au nord-ouest de Londres, le 23 avril, alors qu’il prêchait dans les rues sur les derniers versets de Genèse 1. Il a déclaré que Dieu avait conçu des familles pour avoir une mère, un père et non deux parents du même sexe.

A lire aussi: Homosexualité : l’abomination à nos portes !

Pasteur Peter Simpson, qui prêchait aux côtés de Sherwood, a partagé sur l’arrestation dans un blog pour La femme conservatrice. Il a expliqué la nécessité de sensibiliser la population à la façon dont la police en Grande-Bretagne « sévit contre la liberté des chrétiens de proclamer dans les lieux publics les enseignements des Écritures ». La police s’est approchée de Sherwood et a déclaré que trois plaintes avaient été reçues au sujet de sa prédication et l’a accusé d’avoir causé « l’alarme et la détresse » aux membres du public.

Un autre policier a parlé à Simpson et a expliqué la nécessité d’éviter toute déclaration homophobe pour éviter d’offenser les gens, même s’il n’y a pas de loi protégeant les gens contre les infractions.

« J’ai répondu que la police n’aurait aucune objection à ce qu’un défilé de la Fierté ait lieu à Uxbridge, mais ce serait très offensant pour les chrétiens croyant à la Bible », a écrit Simpson. « L’agent ne semblait pas apprécier la logique derrière cet argument. »

Une vidéo enregistrée par quelqu’un dans la foule a montré Sherwood secouant la tête à l’agent, refusant de descendre de la petite échelle de marche.

Les agents ont tiré le pasteur de 71 ans de l’échelle alors qu’il résistait à son arrestation et qu’il semblait s’en prendre à un agent alors que plusieurs agents le menottés et l’arrêtaient.

Une dame dans la foule a été entendue disant: « C’est un pays chrétien, laissez-le parler », tandis que Simpson a noté que d’autres dans la foule l’avait accusé de discours de haine.

Sherwood a passé la nuit dans un centre de détention de la police et a été libéré vers midi le lendemain après avoir été détenu environ 21 heures.

« Cette arrestation d’un ministre fidèle pour ne rien faire d’autre que de déclarer ce que la Bible enseigne sur l’une des questions morales importantes de notre temps révèle une attaque dangereuse contre la liberté d’expression et, surtout, sur la liberté des pasteurs chrétiens de déclarer en public tout ce que la Bible enseigne », a écrit Simpson. « L’État n’a pas le droit de désigner que certaines parties de la parole de Dieu sont des zones d’insédables. »

L’arrestation du pasteur intervient moins de deux ans après qu’un prédicateur de rue nigérian de 64 ans a reçu 2 500 livres (plus de 3 000 dollars) de dommages et intérêts des autorités britanniques pour fausse arrestation, emprisonnement et détention illégale après avoir été accusé de discours de haine et que sa Bible a été confisquée par la police en février 2019.

actuchretienne.net

(Visited 17 times, 1 visits today)

About The Author

You might be interested in

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.