Ta volonté seule ne suffira pas !

Chaque année, on prend des résolutions on se fixe des objectifs. Mais combien d’entre-nous tiennent ces résolutions ? Combien d’entre-nous arrivent à atteindre leurs objectifs malgré les heures de prières, les jeûnes, les offrandes sacrificielles, etc. ?
Nous entrons dans la 2ème partie de l’année et c’est le moment de s’arrêter pour faire sa revue à mi-parcours. Où est-ce que j’en suis par rapport mes objectifs et à ce que le Seigneur m’a dit en début d’année ? Qu’est-ce que j’ai accompli ? Qu’est-ce que je dois corriger ? Et où est-ce que je suis en train d’aller pour le reste de l’année ?

Si tu n’as pas encore fait ce travail, contacte-moi à l’adresse : contact@mmcons.org afin de participer à la Masterclass gratuite : « Check-up à mi-parcours 2020 ». Ce programme en ligne te permettra d’identifier clairement les causes du statu quo et de la stagnation dans ta vie. Comme pour ta santé, si tu te fies seulement aux symptômes tu risques d’appliquer le mauvais traitement ; c’est pourquoi tu as besoin des outils pour te permettre de faire un diagnostic précis et approfondi. Dès ton inscription, tu recevras un module d’activités à télécharger pour te permettre de faire ta revue en suivant la Masterclass. Tu recevras en plus en cadeau, mon e-book : « Recueil de pensées puissantes pour ton développement personnel ». Cet e-book est un ensemble de nutriments d’excellente qualité pour nourrir tes pensées.
Ma mission est de t’aider à mobiliser le potentiel que Dieu a mis en toi afin d’impacter positivement ton environnement et vivre la vie qui correspond effectivement à ta destinée en Christ.

Dans cet article, je voudrais te parler du pouvoir de la Gratitude et de comment tu peux le capter pour sortir de la stagnation et atteindre des objectifs élevés dans ta vie.

Je suis sûr que tu te poses déjà la question de savoir mais quel est le lien entre gratitude, motivation, atteinte des objectifs, etc. ne sois pas pressé, lis l’article jusqu’à la fin.

Tel un Homme pense, tel il est

Je disais à l’entame de cet article qu’on se fixe tous des objectifs mais très peu d’entre-nous arrivent à les atteindre. Beaucoup pensent que c’est par manque de discipline, ou parce que les démons ont embrigadé leur destinée. C’est peut-être vrai. Mais la véritable raison c’est parce qu’ils ne savent pas comment rester discipliné et motivé jusqu’à l’atteinte de leurs objectifs. Ils ignorent complètement qu’il y a un lien qui existe entre leurs pensées et leur capacité à rester motivé et discipliné.
Tel un homme pense, tel il est. Pourquoi ? Parce que la pensée précède l’action. Le projet du politicien, le business plan de l’entrepreneur, l’homélie du prêtre, et même le crime du criminel, etc. toutes ces réalisations commencent dans la pensée de leur auteur. De nos pensées naissent nos désirs qui ensuite nous poussent à agir de telle ou telle manière. Nos actions répétées sur la durée deviennent nos habitudes, notre caractère et notre destinée. Donc si tu veux changer le cours de ta vie, et de ton année tu dois absolument commencer par changer ta manière de penser.
Mais entre nos pensées et nos actions, il y a nos émotions. En réalité, ce sont les émotions qui influencent directement nos actions et notre comportement face à une situation. Par exemple, la peur nous pousse à la fuite ou à l’évitement. La colère à l’affrontement. L’anxiété et la culpabilité nous poussent au découragement ; la joie, la passion nous poussent à l’action, la prise d’initiative, etc.

 

De quoi est-ce que tu nourris tes pensées ?

Tes pensées ne tombent pas du ciel, elles proviennent des informations que tu leur fournis. A longueur de journées nous sommes bombardés d’informations négatives : entre les conflits armés, les crises politiques, les catastrophes naturelles et depuis quelques temps le COVID-19. T’es-tu déjà demandé quel est l’impact de toutes ces informations négatives sur tes pensées, et surtout sur ton comportement ? A ton avis, de quelle manière est-ce que ces informations structurent ton état émotionnel, et ton comportement ?

Par ailleurs, tu remarqueras que nous avons une propension naturelle à se focaliser sur nos échecs, sur ce qui nous manque, sur nos peurs, sur nos insuffisances. Et c’est sur cette base qu’on va fonder nos résolutions et nos objectifs ; en espérant que par la force de notre volonté nous allons pouvoir les réaliser. Mais ce qui va se passer c’est qu’on va tenir ces résolutions quelques jours ou quelques semaines, et très vite on va retomber. Pourquoi ? Parce que notre volonté, notre engagement va être en conflit, en opposition avec nos pensées et nos émotions.

A cela, tu dois être conscient que l’ennemi essaye constamment de nourrir tes pensées d’informations qui vont générer en toi : peur, doute, angoisse et anxiété pour l’avenir, culpabilité à cause du péché, etc.

La Gratitude un précepte moral et religieux

Depuis notre enfance nos parents et nos aînés nous ont appris une règle : il faut toujours être reconnaissant. Ce qu’on appelle la Gratitude. « Dis merci à tonton… à tantine, ou encore quand on te donne quelque chose… « on dit quoi » ? etc. ».

En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes très familiers aux enseignements sur les actions de grâces. Nos réunions commencent toujours par ces moments de louanges et d’actions de grâce ; nous sommes constamment invités à payer nos dîmes et offrandes comme expression de notre reconnaissance pour les bénédictions de Dieu dans notre vie. Cependant, pour être honnête pour la plupart d’entre-nous c’est juste un précepte moral et religieux ; c’est-à-dire quelque chose qu’on fait par devoir religieux ou par politesse mais sans vraiment le penser et c’est bien à notre perte.

Vous me direz certainement : tu es dans le cœur des gens pour savoir qu’ils le font par politesse ou par devoir religieux ?

Effectivement je ne suis pas dans leurs cœurs mais mon travail de coach et mes responsabilités de ministre de la parole et de la louange m’ont donné de constater que la plupart des sollicitations autant pour le coaching que pour le counseling spirituel tournent autour de la dépression, du découragement, de l’auto-sabotage. Quel est le lien avec la gratitude ?

 

Gratitude et neurosciences

Notre cerveau est le centre de commande de notre corps. Tout ce que nous faisons qu’il s’agisse de dormir, parler, faire du sport et même prier, est commandé par notre cerveau à travers ce qu’on appelle des neurotransmetteurs. Ce sont des hormones qui sont chargées de transporter les informations entre les différents neurones au sein de notre cerveau.

   -Selon les neurosciences, la pratique de la gratitude stimule également en nous certaines hormones qui provoquent des états émotionnels spécifiques :

   – La Dopamine : c’est la principale hormone responsable de la motivation, je dirais même du zèle, de la prise d’initiative mais aussi de la sensation de plaisir immédiat. Sans dopamine, nous ne ressentirions même pas de plaisir sexuel. Lorsque nos niveaux de dopamine sont bas, on ressent la lassitude, l’anxiété, le stress. Autant d’émotions qui nous plombent moralement et physiquement. Ainsi, lorsqu’on regarde notre vie sous le prisme de nos manquements, on s’auto-sabote. On s’enferme nous-même dans une prison.

  – La Sérotonine : le corps humain est une machine formidable. L’excès de dopamine provoquant de l’agressivité, pour en réguler les effets néfastes, le cerveau active une autre hormone ; la sérotonine. Cette hormone est responsable du sentiment de plénitude et de contentement. Il faut savoir que les personnes qui souffrent de dépression sont traitées avec des médicaments qui activent chimiquement la sérotonine. Bien entendu cela comporte des effets secondaires néfastes.

Ainsi, vous pouvez de vous-même arriver à la conclusion que si nous étions sincères dans nos moments de gratitude, nous serions moins sujets à la dépression, la déprime, la tendance à l’auto-sabotage, l’angoisse chronique par rapport à l’avenir, le doute et par extension la perte de la Foi en les promesses de Dieu pour nous.

Malheureusement, pour la plupart d’entre-nous la gratitude est faite comme de simples prières élevées de façon routinière sans véritable conviction.

 – Les 03 dimensions de la gratitude

 – La gratitude revêt trois formes :

  • La reconnaissance pour des bienfaits : il s’agit de toutes les grâces qu’il y a dans notre vie. Par exemple le fait d’être en santé. Le fait d’avoir passé une journée sans incident, sans accident. Il s’agit aussi de la reconnaissance envers un bienfaiteur humain ou envers Dieu. Cette émotion est différente de celle de se sentir redevable, lorsqu’on a contracté une dette notamment. On sait tous très bien comment on se sent lorsqu’on doit quelque chose à quelqu’un.
  • La reconnaissance pour des expériences de bonheur : c’est le fait de se sentir reconnaissant pour des expériences qui nous ont rendu heureux. Exemple: lorsque vous vous souvenez des cérémonies de votre mariage, ou d’un week-end entre amis d’enfance à Kribi. Cela vous comble de bonheur, comme si vous étiez encore en train de vivre cette expérience. Mais c’est aussi pour des choses plus simples. Mon idéal quand je dois me déplacer en taxi c’est de m’asseoir à l’arrière au fond à gauche. Là personne ne me dérange. Ce n’est pas toujours facile de trouver un taxi qui correspond à cette attente car je dois parfois attendre le taxi un peu plus longtemps. Ainsi, quand j’ai une telle opportunité, je ne manquerai pas de me remémorer cette expérience lors de mon moment de gratitude. J’insiste sur « expérience » subjectives » c’est-à-dire que ces expériences doivent correspondre à votre propre perception de ce qui vous rends heureux.
  • La reconnaissance envers soi-même : c’est le fait de se féliciter ou de sentir fier de soi-même pour quelque chose qu’on a accompli et qui est significatif pour nous. Malheureusement, c’est quelque chose qu’on nous a très peu appris parce qu’on pense que c’est de l’orgueil. Pour faire simple, l’orgueil c’est le fait de se sentir supérieur aux autres. L’orgueil nous place dans la concurrence aux autres, tandis que la fierté nous situe dans notre propre perception de nous-même. C’est le fondement de l’estime de soi et la confiance en soi.

Quelques bienfaits de la Gratitude:

Voyons quelques bienfaits d’intégrer la gratitude dans votre style de vie :

  • La gratitude une barrière protectrice pour tes pensées : je l’ai dit plus haut, à longueur de journées nous sommes bombardés par des informations autour des guerres, des catastrophes, des accidents, des crises politiques, et depuis quelques temps de la pandémie du COVID. Toutes ces informations impactent nos pensées et génèrent en nous du stress et de l’irritabilité. La pratique de la gratitude permet de protéger vos pensées de l’impact de ces informations négatives car vos pensées seront focalisées sur les choses dont vous êtes reconnaissants.
  • La gratitude une école de la foi : la vie, la marche chrétienne n’est pas un long fleuve tranquille. Il y a des moments difficiles où notre foi est mise à l’épreuve. Il y a des traversées du désert. En ces moments-là, la gratitude est particulièrement vitale pour raffermir notre foi. A travers elle, nous apprenons effectivement à compter les bienfaits de Dieu mais surtout à Lui rendre grâce en tout temps.
  • La gratitude une école de la louange dans l’intimité : beaucoup d’entre-nous expérimentent la louange uniquement lors des moments de culte. Pratiquer la gratitude c’est louer Dieu. Par la pratique de la Gratitude, vous entrez dans son école de la louange de l’intimité ; vous apprenez à le louer pour les « faibles commencements » (Cf. Zach. 3 : 9) et les choses simples de la vie.
  • La gratitude un atout pour votre santé : « Un cœur joyeux est un bon remède, Mais un esprit abattu dessèche les os » dit Proverbes 17 :22. Nous avons vu plus haut les neurotransmetteurs qui sont mobilisés par notre cerveau à travers la pratique de la gratitude. Ces hormones favorisent notre santé car elles inhibent la production des hormones du stress qui sont générées par nos styles de vie et par les informations auxquelles nous sommes exposés la plupart du temps.
  • La gratitude un aimant social : personne n’aime être entouré de gens négatifs et pessimistes. Le fait de pratiquer la gratitude vous rends beaucoup optimiste et positif par rapport à la vie parce que vos pensées sont régulièrement focalisées sur ce dont vous êtes reconnaissants. Les gens autour de vous se sentiront facilement à l’aise en votre compagnie. Vous aurez une capacité naturelle de les motiver, de les encourager ; ce qui par ailleurs est essentiel pour votre leadership et votre Branding personnel. Que vous soyez pasteur, entrepreneur, enseignant, employé de maison, etc. votre attitude va déterminer la qualité de vos relations.

Témoignage personnel:

J’ai découvert la puissance de la Gratitude à un des pires moments de ma vie. J’avais terminé mes études depuis des années mais j’étais toujours au chômage. 30 ans et encore sur le canapé de la maison familiale à zapper. Je venais également de connaitre une violente déception amoureuse ; rupture de fiançailles. Je vous épargne les détails mais grâce à Mama Madeleine Colombe Yombi, j’ai découvert le pouvoir de la gratitude. A travers, un exercice simple qui est le cahier d’actions de grâce, ma vie a pris un autre tournant. J’ai commencé à penser ma vie de façon différente. J’ai commencé à pratiquer la Gratitude comme un outil stratégique puissant pour mon développement personnel. Petit à petit c’est comme si une énergie nouvelle venait de l’intérieur de moi-même. Cela a surboosté ma confiance en soi, ma créativité. De victime, j’ai commencé à me penser en termes de solution. J’ai commencé à découvrir mes dons. Ainsi de suites, je suis passé de chômeur désespéré à chef d’entreprise, consultant international, auteur, époux d’une femme merveilleuse et d’autres accomplissements majeurs en à peine 04 ans dont on ne peut pas tous parler ici.
Par ailleurs, la gratitude est ce qui me permet chaque jour d’avancer sereinement avec confiance et régularité malgré les challenges, les échecs et les nombreux défis de la vie entrepreneuriale.

Activer le pouvoir de la gratitude au quotidien:

01 chose simple à faire pour activer le pouvoir de la Gratitude dans votre vie :
📖📘📒Achetez-vous un cahier qui vous servira de Journal de Gratitude. 🌤Chaque matin avant de démarrer votre journée ou 🌚chaque soir avant de vous coucher, prenez quelques minutes pour ressasser dans vos pensées et noter ces 03 choses :

  • De quoi suis-je reconnaissant aujourd’hui ?
  • Qu’est ce qui m’a rendu heureux aujourd’hui ?
  • En quoi suis-je fier de moi-même aujourd’hui ?

Pendant ce moment avec vous-même, ne vous contentez pas juste de faire une liste des choses. Prenez le temps de vous ressasser ce dont vous parler. Pourquoi, parce que si vous le faites juste de façon intellectuelle vous n’en tirerez pas les bénéfices. C’est le fait de focaliser vos pensées qui va activer ces neurotransmetteurs. Dans les moments difficiles en particulier, prenez du temps pour pratiquer la Gratitude. De plus c’est important de noter cela car l’écriture est une activité neuromotrice qui renforce la pensée mais aussi la mémoire. Ce que vous écrivez s’imprègne davantage dans votre esprit.

 Au final:

Si tu veux changer le cours de ta vie et de ton année, commence par changer ta manière de penser. Focalise tes pensées sur toutes les expériences merveilleuses de ta vie, les bonnes choses qui te sont arrivées indépendamment de ta volonté. Enfin, pense à ce que tu as déjà accompli qui te rende fier de toi-même.
Par ailleurs, nous entrons dans la 2ème partie de l’année et c’est important de s’arrêter un moment pour faire ton check-up à mi-parcours. Si tu ne l’as pas encore fait, inscrit-toi à notre Masterclass en nous contactant à l’adresse : contact@mmcons.org

Certes, la pratique de la Gratitude en soi ne changera pas les circonstances de ta vie, mais elle va plutôt ta changer toi, afin que tu sois à même de rester engagé, motivé et discipliné pour atteindre tes objectifs et changer le cours de ta vie.

Ta volonté seule ne suffira pas. Adopte la gratitude et tu seras en mesure de transformer ta vie.
MIGUEL BITYEKI

 

(Visited 59 times, 1 visits today)

About The Author

You might be interested in

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.